Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Le gouvernement planche sur le dossier du tabac dans les lieux publics

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Santé
par aNaKRoN67 le, 12-04-2006

PARIS (AFP) - Promises pour fin mars, des mesures visant à interdire de fumer dans les lieux publics devraient finalement être présentées ce mercredi par le ministre de la Santé Xavier Bertrand au Premier ministre Dominique de Villepin, maintenant que la crise liée au CPE paraît terminée.
Redoutant une interdiction totale de fumer dans les lieux publics et revendiquant une dérogation pour les bars-tabac, la Confédération des débitants de tabac appelle de son côté les buralistes à participer à un meeting de protestation le 25 avril.

Fumer

M. Bertrand, pour qui le "statu quo n'est aujourd'hui plus possible" sur la protection des non-fumeurs, a indiqué dimanche qu'il ferait part mercredi de "propositions" au Premier ministre. Ce dernier avait déclaré jeudi qu'il souhaitait rechercher "le plus grand consensus possible" sur ce dossier.

Une "interdiction absolue" de fumer dans les lieux publics a été préconisée par un rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), publié début mars, qui juge qu'une telle mesure présenterait "l'intérêt d'être claire et sans ambiguïté". La loi Evin de 1991, qui posait le principe de l'interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif, tout en laissant la possibilité d'organiser des espaces pour fumeurs, est "mal appliquée", résume l'Igas.

Fort de ce constat, le rapport marque sa préférence pour une "interdiction absolue, sans fumoir" de la cigarette dans les lieux publics après avoir envisagé deux autres scénarios: mieux appliquer la loi Evin en "mobilisant les forces du contrôle", ou "rénover" le décret d'application du 29 mai 1992 complétant ce texte. "Seule une mesure préparée et accompagnée par une impulsion forte et convergente des administrations et des partenaires sociaux et associatifs, a des chances de ne pas rester lettre morte", met en garde l'Igas.

M. Bertrand, qui avait annoncé début mars qu'il présenterait des propositions au Premier ministre "avant la fin du mois de mars", a déclaré dimanche qu'il "souhaitait aller le plus vite possible" sur ce dossier.

Deux solutions restent envisagées: une loi ou un décret, a-t-il précisé dimanche, soulignant son intention de "protéger les non-fumeurs" du tabagisme passif qui fait, a-t-il dit, de 3.000 à 5.000 morts par an en France. "Un décret est aujourd'hui une voie possible, certainement même la plus rapide", a-t-il relevé, ajoutant que ce "qui importe c'est qu'on puisse être efficace" et "prendre le temps d'écouter tous les acteurs".

M. Bertrand, qui disposait des conclusions du rapport de l'Igas depuis la fin janvier, a indiqué avoir rencontré depuis lors "un grand nombre d'acteurs de ce dossier" : associations antitabac, parlementaires, buralistes, restaurateurs, syndicats de salariés. "Les esprits ont profondément évolué" en France, a-t-il estimé dimanche.

Une majorité de Français est favorable à une interdiction de fumer dans les lieux publics, selon deux récents sondages de l'Ifop. 78% sont pour une interdiction totale dans les entreprises, mais seulement 57% en faveur d'une telle mesure dans les discothèques et les cafés, selon un sondage réalisé pour le gouvernement et publié le 24 mars par Le Figaro. Un autre sondage publié dimanche dans Ouest-France fait état de 56% de Français pour une interdiction totale de fumer dans tous les lieux publics sans exception. Mais 27% préfèreraient que cafés, restaurants et salles de spectacle soient exemptés de cette interdiction.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.24 secondes.