Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Admirez la pluie de météores des Géminides 2018 !
  Doodle : Il y a 132 ans naissait Léonard Tsuguharu Foujita
  Doodle : Il y a 306 ans naissait Charles-Michel de l'Épée
  Doodle : Il y a 119 ans naissait Mestre Bimba
  Doodle : message d'Arecibo il y a 44 ans

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Journée des femmes: lâcher de ballons à Paris pour Ingrid Betancourt

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Manifs et concerts
par aNaKRoN67 le, 08-03-2006

PARIS (AFP) - Un lâcher de ballons a été organisé mercredi sur la place de l'Hôtel de ville de Paris pour demander la libération d'Ingrid Betancourt, otage en Colombie depuis quatre ans, à l'occasion de la journée internationale des femmes.



"Libérez-là, libérez-les", pouvait-on lire sur les centaines de ballons, lâchés à l'issue de la cérémonie devant la mairie, ornée depuis plusieurs mois d'une grande photo d'Ingrid Betancourt.

"C'est vraiment en exerçant ce combat de femme, pour la protection de la population civile, des femmes et des enfants, qu'Ingrid a été kidnappée", a déclaré sa soeur Astrid. Elle a aussi évoqué le sort de Clara Rojas, directrice de campagne d'Ingrid Betancourt pour l'élection présidentielle colombienne, enlevée avec elle le 23 février 2002 par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), à 700 km au sud de Bogota.

Ingrid Betancourt est "détenue par les FARC mais également par l'inactivité d'un gouvernement" colombien, a estimé aussi sa soeur.

La journaliste Florence Aubenas, ex-otage en Irak, est venue dire que "chaque petit geste compte".

Un autre portrait d'Ingrid Betancourt a été affiché mercredi sur les grilles de l'Assemblée nationale.

Les FARC ont réaffirmé le 21 février, dans un communiqué sur leur site internet, qu'elles ne négocieraient pas avec le gouvernement d'Alvaro Uribe d'échange humanitaire permettant la libération des otages, dont Ingrid Betancourt.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.19 secondes.