Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
SDF reconvertis en guides visiteurs

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Divers
par Gold77 le, 27-08-2010

A Londres, les SDF se reconvertissent en guides de la ville. C'est grâce à l'entreprise Sock Mob Events qu'ils sont «employés» dans le cadre du programme «Unseen Tours».

Ainsi, les sans-abri qui connaissent les rues comme leurs poches peuvent en faire profiter les touristes ou les habitants de la ville qui souhaitent avoir une vision différente de celle habituellement offerte. En faisant le tour, ils racontent leurs anecdotes: «J'ai dormi sous ce pont durant six mois», précise Viv Askeland, 54 ans, en passant devant le pont Blackfriars. Hazel Wilding, 53ans ajoute: «Quand je dormais toute seule dehors, je m'assurais toujours qu'il y avait des caméras de surveillance à l'endroit où je m'installais.»

Les guides sont formés par la société, puis gardent pour eux la majorité des 5 livres (xx en euros) par personne qu'ils reçoivent. C'est pour eux une manière d'être rémunérés, tout en sensibilisant les visiteurs. «Les visites pourraient permettre aux gens de comprendre un peu mieux ce que c'est de vivre dans la rue», avoue Viv Askeland.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.28 secondes.