Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Fausse fête pour vraie condamnation

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Divers
par Gold77 le, 16-07-2010

LONDRES (AP) -- Un Anglais qui avait organisé une fausse fête d'anniversaire pour échapper à la justice a finalement été condamné à deux ans et demi de prison.

Geoffrey Ewart avait organisé une fausse fête, prétendument pour son 21e anniversaire, et maquillé des photographies pour "prouver" que son arrestation pour une bagarre était une erreur sur la personne.

Les clichés avaient en réalité été pris plus de 18 mois après son réel anniversaire, et une enquête poussée de la police a permis de démontrer qu'il avait bien participé à la bagarre de Middlesbrough, le 26 septembre 2008. Cinq policiers l'avaient d'ailleurs identifié sur des images d'une caméra de vidéosurveillance.

On voit le suspect donner un coup de tête à un autre homme et lui donner un coup de pied, sans raison apparente. Interrogé, Ewart a affirmé que ce n'était pas lui et montré les fausses photos. Ces clichés révélaient qu'il avait un tatouage au bras droit, contrairement à l'homme de la vidéosurveillance.

Mais l'arnaque a été mise au jour lorsque les policiers se sont rendus au pub où s'était déroulée la fausse fête. Là, le gérant de l'établissement a expliqué que les photos avaient été prises après des travaux de rénovation, eux-mêmes effectués après la bagarre. Geoffrey Ewart a finalement reconnu les faits.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? | Page générée en 0.20 secondes.