Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Un fragment de la Rome antique restitué 25 ans après...

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Culture et Loisirs
par Gold77 le, 08-05-2009

ROME (AP) -- Pris de remords, un couple d'Américains a fait parvenir aux autorités italiennes un morceau terre cuite datant de l'Antiquité qu'ils avaient ramassé lors d'un voyage à Rome il y a 25 ans et gardé comme souvenir.

Les touristes, qui n'ont pas révélé leur identité, précisent dans une lettre jointe à leur colis avoir ramassé le fragment, de la taille d'un poing, près du Colisée. Mais le bureau archéologique de Rome a estimé jeudi que la pièce venait sans doute d'un autre site: le Forum romain ou la colline palatine.

Les experts italiens qui ont examiné le morceau soulignent que même s'il ne vient pas du Colisée sa restitution est un geste "important". Une grande partie du centre historique de Rome est parsemée de fragments de pierres et d'objets datant de l'Antiquité.

Dans la lettre, la touriste raconte qu'elle et son mari ont ramassé le morceau "comme souvenir spontané près du Colisée" lors d'un voyage il y a environ 25 ans. "J'ai été ennuyée par le fait que nous ayons pris quelque chose qui ne nous appartenait pas et je le restitue maintenant", explique-t-elle. Elle précise qu'elle se sentait mal à l'aise "à chaque fois que je voyais cette pierre sur notre étagère parmi d'autres objets rapportés de (nos) voyages."

"Mon mari et moi nous excusons" pour cet "acte irréfléchi et égoïste", souligne l'auteure de la lettre. "Une citoyenne américaine" figure au bas de la missive en guise de signature.

Exporter illégalement des objets archéologiques est considéré comme un délit en Italie, et Rome réprime le vol de vestiges de l'Antiquité en poursuivant notamment en justice les marchands d'art soupçonnés de trafic illicite.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.18 secondes.