Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Un verre de whisky, de vin ou de bière contiennent autant d'alcool pur

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Vie Quotidienne
par Gold77 le, 14-02-2008

PARIS (AFP) - Un petit verre de whisky (3 cl), de vin (10 cl), d'apéritif (7 cl) ou une chope de bière (25 cl) fournissent tous à peu près 10 grammes d'alcool pur (éthanol), soit 1 gramme diffusé dans le sang, selon l'Institut national de prévention pour la santé (INPS).

La limite légale de 0,5 gramme par litre de sang -soit 2,5 grammes au total pour une moyenne de cinq litres de sang dans le corps- correspond donc à deux à trois fois cette quantité.

L'alcool atteint tous les organes en 30 à 60 minutes - selon que le sujet est à jeun ou non. Il faut une heure pour éliminer un gramme dans le sang - qu'on appelle aussi une "unité alcool".

Avec deux (petits) pastis et trois (petits) verres de vin, vous avez absorbé 50 grammes d'alcool pur ou cinq unités alcool, soit deux fois la limite, par exemple, remarque l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA).

La limite légale correspond à peu près à celles définies par l'Organisation mondiale de la santé pour une consommation à risques: 2 verres par jour en moyenne pour les femmes et 3 verres pour les hommes.

L'Académie de médecine avait recommandé en 2006 que soit indiqué systématiquement sur tous les conditionnements de boissons alcoolisées leur contenu en "unités alcool". Actuellement, l'étiquetage comporte le volume du contenu et le volume d'alcool pur pour 100 ml.

Selon l'Institut de recherche et documentation en économie de la santé (Irdes), la consommation d'alcool à risque touche surtout les hommes de 25 à 64 ans, près d'un sur deux étant concerné.

En effet, plus d'un homme sur dix présente "un risque chronique" : plus de 22 verres par semaine et/ou 6 verres ou plus en une occasion au moins une fois par semaine. Environ trois sur dix sont "consommateurs à risque ponctuel", buvant parfois 6 verres ou plus en une occasion mais jamais plus d'une fois par mois, et moins de 22 verres/semaine.

Les risques sont beaucoup moins fréquents chez les femmes. Ces dernières doivent d'ailleurs exclure pendant la grossesse toute consommation d'alcool, qui peut perturber le développement des organes du foetus.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.22 secondes.