Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
La consommation de vin pourrait réduire le risque de cancer de la prostate

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Santé
par aNaKRoN67 le, 01-09-2007

WASHINGTON (AFP) - La consommation de vin pourrait aider à réduire le risque de cancer de la prostate, selon une étude rendue publique vendredi aux Etats-Unis.

Ces résultats confirment d'autres études similaires publiées auparavant.

Des chercheurs de l'université UAB de Birmingham (Alabama, sud) ont découvert qu'en incorporant à la nourriture de souris mâles du resvératrol, une molécule présente en abondance dans le vin, ces rongeurs avaient 87% moins de risque de développer un cancer de la prostate.

En outre, les souris ayant ingéré du resvératrol et atteintes d'un cancer ont développé une forme moins grave de la maladie que leurs congénères qui n'ont pas bénéficié de cette molécule présente dans la peau du raisin rouge.

"Je bois un verre de vin chaque soir car je crains de développer un cancer de la prostate. Cette maladie est fréquente dans ma famille", a expliqué dans un communiqué le professeur Coral Lamartiniere, principal auteur de cette étude et professeur au département de pharmacologie et de toxicologie à l'UAB.

Une autre étude de l'UAB a montré que le resvératrol pouvait également aider à réduire le risque de cancer du sein chez des souris femelles.

Un des problèmes de l'étude sur le cancer de la prostate est que la quantité de resvératrol administré aux souris équivaut pour un humain à la consommation d'une bouteille de vin par jour. La consommation de vin ne devrait pas dépasser deux verres par jour pour un homme et un verre pour une femme, ont souligné les chercheurs. La consommation abusive d'alcool est liée à l'augmentation des risques de cancer en général.

Outre le raisin rouge et le vin, le resvératrol est présent en abondance dans les mûres et les cacahouètes.

Agent de défense que le raisin produit lors d'une attaque de parasites, il est antioxydant, anti-inflammatoire, vasodilatateur et inhibe la prolifération cellulaire.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.22 secondes.