Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Le masque mortuaire de Napoléon exposé aux Invalides ne serait pas le bon

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Culture et Loisirs
par aNaKRoN67 le, 18-08-2007

PARIS (AFP) - Le masque mortuaire de l'empereur Napoléon Ier exposé au musée des Armées à Paris ne serait pas le bon, le véritable ayant été déposé dans un musée à Londres puis revendu aux enchères en 2004, affirme un historien, Bruno Roy-Henry.

Le masque exposé aux Invalides "n'est pas le masque mortuaire de Napoléon", a déclaré M. Roy-Henry à l'AFP confirmant une information parue samedi dans le journal Libération.

"Le véritable masque mortuaire de Napoléon a été exposé au Royal United Museum Service Institution (RUSI) de Londres de 1947 à 1973. Il avait disparu des collections de ce musée (...) et été mis en vente chez Christie's à New York en 2004. Aujourd'hui, il se trouve chez un particulier dont on ignore le nom", a-t-il précisé.

L'historien en veut pour preuve une petite cicatrice sur le visage de Napoléon qui n'apparaît pas sur le moulage mortuaire officiel alors qu'elle est présente sur l'exemplaire britannique.

"Sur le visage de l'Empereur peint par l'artiste anglais Charles Locke Eastlake (Napoléon sur le Bellerophon, 1815), on remarque la présence sur la joue gauche d'une cicatrice. Il se trouve que cette cicatrice figure au même endroit" sur le le moulage britannique, fait observer Bruno Roy-Henry.

Le masque mortuaire officiel de l'Empereur, signé par Antomarchi, "n'est pas morphologiquement acceptable", ajoute-t-il. "On sait que Napoléon avait une grosse tête, avec des mâchoires puissantes et qu'elle était plutôt de type brachycéphale. Rien de tel d'observable dans le masque officiel", fait-il remarquer, estimant que "ce masque est probablement celui d'une autre personne".

L'exemplaire conservé au Invalides pourrait représenter le visage du maître d'hôtel de Napoléon Cipriani Franceschi, selon Libération.

Pour Bruno Roy-Henry, "il serait souhaitable que le faux masque signé par Antomarchi qui figure encore aux Invalides et dans de nombreux musées de France, comme représentant le visage de l'Empereur sur son lit de mort, soit retiré rapidement de la vue du public".

Au ministère de la Défense, gardien du musée des Armées, on ne faisait aucun commentaire à ce sujet samedi.

Cette "embrouille de masques et de cicatrice" pourrait relancer la polémique qui agite les cercles napoléoniens, souligne Libération, et étayer la thèse de ceux qui pensent que Napoléon a été empoisonné à Sainte-Hélène et que le cadavre qui a été rapatrié en France en 1840 ne serait pas le sien mais celui de son maître d'hôtel décédé trois ans plus tôt.

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.28 secondes.