Dernières actualités


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones 
(0 commentaires)

 Miss Travel, l'incroyable site qui permet aux jolies filles de voyager gratuitement 
(0 commentaires)

 Que se passe-t-il lorsque l'on mixe les slogans des marques de publicité ? 
(0 commentaires)

 Les cinémas américains à l'abandon 
(0 commentaires)

 Un site internet pour revendre les bijoux offerts par son ex 
(0 commentaires)


Photo insolite au hasard sur tropbontropcon.net


 Plus de photos insolites ...

"C'est arrivé"


 Rencontre ratée
 Brigitte Bardot
 Au ciné
 Encore plus, sur tropbontropcon.net

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : langages de programmation pour enfants
  Doodle : Il y a 131 ans naissait la perforatrice
  Doodle : Google rend hommage au Pad Thaï
  Rencontre ratée
  Pour lutter contre la grippe

La shootbox

Pseudo :

Message :


Document sans titre
Aux p'tits Anglais les Kpotes !

dans la rubrique : Dans l'actualité - Sur le net : Santé
par aNaKRoN67 le, 16-08-2006

Il y a vraiment des jeunes qui font n'importe quoi avec les préservatifs ! Des Britanniques, qui ont interrogé 1 400 jeunes de 14 à 18 ans sur le sujet, sont tombés de haut. Qu'il soit mis trop tôt ou trop tard, l'utilisation du préservatif reste chaotique.

En Albion en tout cas ! Il en ressort certes, que les deux-tiers des élèves sexuellement actifs se protègent. Mais de quelle manière ! Près d'un sur dix enlève le préservatif trop tôt ! Plus de 6% le mettent en place... après pénétration ! Il y en a encore 6% qui poursuivent les rapports après avoir retiré le préservatif.

Quant aux motivations, ce n'est guère mieux. Les trois principales raisons qui ont motivé ces jeunes à se protéger paraissent, pour certaines d'entre elles, bien surprenantes. La plus logique bien sûr, c'est de s'en servir comme moyen de contraception. Viennent ensuite la crainte "d'en mettre partout" (sic) et le désir de prolonger le rapport ! Quant à une éventuelle protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST), "elle n'a été que très peu citée". Bref et comme les petits Français ne font peut-être pas beaucoup mieux, l'éducation sexuelle paraît avoir de beaux jours devant elle...

Sources: British Medical Journal, 9 août 2006

poster un commentaire Poster un commentaire

 


| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.25 secondes.